Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Poètes des îles de la lune
  • Poètes des îles de la lune
  • : Blog destiné à faire connaitre les œuvres artistiques et poétiques des îles de la lune ''Comores ''
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Archives

7 septembre 2008 7 07 /09 /septembre /2008 09:26

lu dans http://www.temoignages.re/article.php3?id_article=32197

En lisant Paul Vergès...

Dans son livre, "Du rêve à l’action", Paul Vergès nous explique que « la tâche qui est devant nous est de savoir comment forger dans le Sud-Ouest de l’Océan Indien une unité entre ces îles ». (page 271).


VERS une fédération des îles de l’Océan Indien

L’étude des îles du Sud-Ouest de l’Océan Indien met certes en exergue des analogies géographiques et culturelles qui constituent en quelque sorte un fond collectif. Cependant, l’histoire institutionnelle de ces espaces insulaires comporte, de part et d’autre, des spécificités. Dès lors, comment relever le défi de bâtir une unité entre ces différentes mais si proches îles indianocéaniennes ? L’insertion de ces îles au sein d’une union régionale faisant déjà l’objet d’un large consensus, le dénominateur commun peut être le co-développement qui deviendrait alors la pierre angulaire de cette tâche d’unification.
Le co-développement peut constituer le ciment pour bâtir l’unité entre ces îles voisines. Aujourd’hui, Madagascar, Maurice, les Comores, les Seychelles et La Réunion comptent 22 millions d’habitants et, en 2050, cet ensemble d’îles constituera une zone d’échanges de près de 50 millions d’âmes. La France et l’Union Européenne doivent donc s’appuyer encore plus sur notre île pour leurs actions de développement concerté dans le Sud Ouest de l’océan Indien car La Réunion est un partenaire de choix dans cette partie du monde. Elle permet à la France et à l’Union Européenne (UE) d’être présentes à la croisée des chemins. Par ailleurs, La Réunion pourra être le pivot des relations entre l’Union Européenne et une fédération des îles de l’Océan Indien ainsi constituée. Ce qui permettra aux pays européens de participer pleinement au développement durable et solidaire de notre planète.

Une entité politique indianocéanique qui reste à forger

Situé au carrefour de la voie des échanges qui s’amplifient entre l’Asie et l’Afrique, cet ensemble insulaire unifié pourrait jouer un rôle dans la conduite de son propre essor. C’est une nécessité pour la coopération de ces pays au sein de la Commission de l’Océan Indien (COI) dans laquelle la France est largement impliquée. Ce co-développement peut notamment s’établir sur la base concrète d’échanges entre nos pays ; citons par exemple le riz malgache, l’expérience du tourisme mauricien, l’essence à parfum comorienne, la protection de la biodiversité seychelloise, l’expertise énergétique réunionnaise, etc.

En outre, les actions de chaque acteur îlien doivent être conduites avec la constante préoccupation d’instaurer un équilibre tenant compte non seulement des intérêts de chacun mais également de l’intérêt général de cette entité politique indianocéanique qui reste à forger. Le partenariat entre ces îles sera d’autant plus fructueux qu’il reposera sur le souci permanent d’un réel équilibre d’intérêts. Face aux problèmes liés à la mondialisation, serait-il donc venu le temps d’organiser une véritable communauté indianocéanique ?

Rémy Massain

nciens-senateurs@senat.fr

Brigitte Croisier

Née à Dakar, elle rêvait d'ailleurs et La Réunion l'a accueillie. Grâce à Alain Lorraine lui demandant d'écrire dans Témoignage chrétien de La Réunion, elle découvre le goût de rendre compte de la réalité vécue par les femmes réunionnaises. Elle continue à travers les «Pages-Femmes» de Témoignages. puis elle s'investit ans la Commission Culture Témoignages (CCT) et l'Association pour la Maison des Civilisations et de l'Unité Réunionnaise(AMCUR). Elle a co-signé le livre d'entretiens de Paul Vergès, «D'une île au monde» (L'Harmattan, 1993), participé à l'ouvrage collectif «L'île de France... et alors?» (Grand Océan-CCT, 1993) et à la biographie de René Payet, «Quel diable de prêtre»(Océan Editions et Editions Khartala, 1996).
Professeur agrégée de philosophie et licenciée en sociologie, elle est actuellement (2008) collaboratrice du président de la Région Réunion. Dans la proximité de Paul Vergès, elle expérimente le jaillissement perpétuel d'une pensée en acte, d'une réflexion politique qui se nourrit du réel pour mieux le transformer.

http://www.livranoo.com/cover.php?PK=925



Partager cet article

Repost 0

commentaires