Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Poètes des îles de la lune
  • Poètes des îles de la lune
  • : Blog destiné à faire connaitre les œuvres artistiques et poétiques des îles de la lune ''Comores ''
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Archives

6 septembre 2011 2 06 /09 /septembre /2011 10:24


 C’est sur cette terre qui t’a vue naître,
Que ces quelques mots me viennent.
Trente cinq ans que tu continus d’être,
Cette fleur que j’ai cueillie avec peine.

Le temps s’est écoulé sur ce désert,
Où je continu à poursuivre ton ombre,
Dans cette ville aux ruelles sans nombres,
Où te retrouver ne relève que du hasard.

Mais qu’es tu devenues à travers les âges ?
Toi dont le cœur vit loin du corps !
Toi qui as choisie de vivre entre deux ports,
Veux tu m’interpréter tes présages.

De toi j’ai gardé ce sourire continuel
Et ce mot ‘’Bo Elha ’’a imprégné le temps,
Qui m’a si longtemps retenu dans ce perpétuel,
Combat entre l’homme et ce qu’il prétend.

Je sais que depuis bien de choses ont changé,
Jusqu’à l’existence même qui semble dérangé ;
Je ne te reproche rien si ce n’est cet inimité,
Dans ce que la patience contient d’illimité.

Mais vois – tu ce que cet amour a eu de morsure,
Pour moi qui a vagué dans les eaux de la torture,
Des années durant à nourrir ce sentiment de supplice,
Qu’est – t – i l resté oh amour aux allures de caprice ?

Mes rêveries sont souvent remplies de ces instants,
Où au détour du labyrinthe de l’existence apparaît,
Le passé qui nous guette sans rien de consistant,
Pour cet amour partagé sans avoir connu d’apparat.

MAB Elhad Poète Calligraphe
Et Artiste Photographe Comorien
Antananarivo le 12/12/O5

Partager cet article

Repost 0
Published by MAB Elhad
commenter cet article

commentaires