Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Poètes des îles de la lune
  • Poètes des îles de la lune
  • : Blog destiné à faire connaitre les œuvres artistiques et poétiques des îles de la lune ''Comores ''
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Archives

8 avril 2008 2 08 /04 /avril /2008 20:11
Invité à Marseille par l’association Nuits Métis pour présenter ses travaux artistiques au public de la cité phocéenne, Mab Elhad, poète, photographe, calligraphe mais aussi gendarme a rencontré les membres de la communauté comorienne, notamment les plus jeunes. « Je suis très heureux aujourd’hui d’être à Marseille, et surtout de rencontrer les jeunes comoriens » a déclaré Mab Elhad pendant qu’il dédicaçait son livre, Kaulu la mwando, à Karthalah musique, boutique dédiée à la culture noire. « La poésie c’est un art qui se lit très peu, déplore l’artiste, voilà pourquoi j’ai décidé de la promouvoir jusqu’ici ». C’est justement ce qu’il a réussi à faire à la Savine, quartier nord de Marseille où il s’est livré pendant près d’une heure à une séance de calligraphie avec les minots du quartier. « J’ai essayé d’inciter les enfants à jouer avec les mots et à prendre plaisir à l’écriture » a expliqué le poète à la fin de la séance. Pari réussi, car les enfants ont montré leur enthousiasme. « Nous sommes contents de travailler avec lui, confie Maissara, 12 ans. Il nous a parlé de la poésie et de bien d’autres choses ». Mariama, elle, dit pourquoi elle aime la poésie : « parce que c’est doux, ça rime et parfois c’est calme, ça donne plus de mots ». Et à partir des mots choisis par les petits, un poème a été composé dont voici des extraits : J’aime la Savine, quartier où je suis né. Ici nous sommes entre voisines, nous respectons nos aînés. Avec d’autres jeunes des quartiers de la Gavotte et de la solidarité, Mab travaille à la création d’un spectacle sur les thèmes du silence, de la parole et de l’exile qui sera présenté lors du prochain festival marseillais. Après sa tournée agréable des quartiers marseillais, Mab Elhad, poète engagé, devrait regagner les Comores ce mardi et reprendre son métier de gendarme qu’il exerce avec tant d’enthousiasme depuis vingt ans. Kweli/30/07/ Avec l'aimable autorisation de KWELI le magazine qui vous ressemble et vous rassemble !

Partager cet article

Repost 0
Published by Kweli Magasine - dans Calligraphie
commenter cet article

commentaires